Après 1990, la révolution de l’arbitrage

Défensive, violente et cynique, la Coupe du monde 1990 a obligé la FIFA à réformer en profondeur le jeu et les règles. Un bon réseau suisse et un vilain Caen-Auxerre ont changé la face du football qui, de simple sport, peut enfin devenir ce à quoi il aspire de plus en plus: un spectacle.

Le journal « Le Temps » a consacré une double page dans son édition de juillet 2020 à ce moment important de l’histoire du football : l’interdiction pour la gardien de prendre dans les mains une passe en retrait.

En un article, retrouvez la genèse de ce tournant qui a rendu le football plus joyeux.

Cliquez sur les images en question pour faciliter la lecture.